Romainmôtier se trouve sur l’itinéraire de la via Francigena, ou « voie des Francs », la route de pèlerinage qui permettait aux pèlerins français de se rendre à Rome. Sigéric la parcourut en 990 et en laisse un itinéraire détaillé.

 

Voici ce qu’en dit l’introduction de l’article sur Wikipédia:

« La via Francigena (pouvant se traduire par la « voie qui vient de France ») est un réseau de routes et chemins empruntés par les pèlerins venant de « France » (aussi bien l’actuel pays de France que le sud de l’Allemagne longtemps considéré comme « le pays des Francs ») pour se rendre à Rome. Il serait trop restrictif de l’identifier au seul itinéraire de Sigéric, archevêque de Cantorbéry, qui effectua le trajet en 990 et en laissa la description dans un document qui récapitule ses 80 étapes, lors du voyage de retour depuis la « ville éternelle » jusqu’au siège de son évêché. Toutefois, le voyage de Sigéric permet de donner un visage aux millions de pèlerins qui se sont rendus à Rome depuis les différentes provinces françaises.

À l’instar du chemin de Compostelle, c’est une importante voie de pèlerinage médiévale qui a été récemment l’objet d’études, d’un balisage et d’une reconnaissance en 2004 par le Conseil de l’Europe comme « grand itinéraire culturel du Conseil de l’Europe »1.

La via Francigena inclut notamment, à rebours, le chemin de Saint-Jacques des Italiens (permettant d’atteindre la via Tolosana ou la via Gebennensis). Prolongée au-delà de Rome, la via Francigena du Sud permet d’atteindre le sanctuaire de Monte Gargano à Monte Sant’Angelo (par la via Micaelica) et les ports d’embarquement apuliens vers la Terre sainte. »

 

Vous trouverez d’autres informations sur le site suivant:

Via Francigena

Et pour la partie suisse: Via Francigena en Suisse

 

Vous aurez la possibilité de valider votre passage à Romainmôtier en vous rendant à la Porterie, au centre du village.

Nous vous souhaitons un pèlerinage riche et lumineux!