Samedi 13 janvier 2018

En marche. (Deutéronome 2,1-15)


Lire le texte

La tension est retombée. Dieu ordonne, le peuple obéit et marche sans mot dire. Il se dégage de ce récit comme une impression de monotonie à l’image de cette longue errance à travers le désert et les territoires étrangers. Il faut attendre que la génération rebelle ait disparu pour que l’histoire puisse continuer. En filigrane de cette attente, se dessine encore le rappel de la présence et de l’action bienveillantes de Dieu. Dans notre société où tout va très vite, où l’on court sans cesse de gauche et de droite, certain-e-s choisissent de faire halte et s’offrent un temps de pause loin de tout. Le «désert» devient alors l’occasion de reprendre souffle et de faire le point. Ce luxe de l’éloignement et de la mise entre parenthèses du quotidien n’est pas forcément accessible à chacun-e. Mais rien ne nous empêche, même au cœur de journées bien remplies, de prendre le temps de la réflexion, de nous interroger sur ce qui nous met en route, de chercher la présence de Dieu au cœur de la vie.

Dominique Giauque Gagnebin

Prière: Seigneur, dans les multiples activités du quotidien, apprends-moi à faire silence pour pouvoir t’écouter. Donne-moi de ne pas craindre les temps de pause ou d’attente, mais de les accueillir comme autant d’occasions de me laisser rencontrer et recentrer par ta parole.  

Référence biblique : Deutéronome 2, 1 - 15

Commentaire du 14.01.2018
Commentaire du 12.01.2018